300 000 nouvelles adresses Bitcoin (BTC)…par jour !

La capitalisation boursière d’une cryptomonnaie est un indice révélateur de la valeur assignée par le marché à l’actif concerné. D’autres indicateurs tout aussi pertinents permettent également de connaître la situation d’une crypto et son évolution. En ce qui concerne Bitcoin (BTC), une analyse parue sur Decentralised révèle que la création de nouvelles adresses BTC est en constante augmentation. Une telle statistique suggère que Bitcoin est en expansion, car la crypto bénéficie toujours de la pleine confiance des utilisateurs et son attractivité se renforce au fil des années.

124 millions d’adresses Bitcoin créées

La croissance du nombre d’adresses interagissant avec la blockchain Bitcoin (BTC) est un indicateur du potentiel de cet actif numérique à séduire davantage de nouveaux utilisateurs. L’analyse du site spécialisé Decentralised dévoile ainsi l’opinion positive dont jouit la première des crypto auprès du public.

Selon les études de ce média, le nombre d’adresses actives, ainsi que celui des comptes nouvellement créés, a augmenté, avec une hausse qui connaît d’ailleurs son pic le plus important en 2017. Le 14 décembre de cette année-là, le site situe en effet à un peu plus de 1 000 000 le nombre de comptes uniques traitant des transactions avec la blockchain. Selon Decentralised, il est alors évalué un total d’environ 124 millions le nombre d’adresses Bitcoin créées à ce jour.

image.png

La même analyse révèle qu’en 2019, alors que le marché du Bitcoin affichait une tendance alternant entre des épisodes à la baisse et des phases de hausse modérée, la création des adresses BTC était loin de connaître un fléchissement. Chaque jour, il a ainsi été constaté l’ouverture de plus de 300 000 nouveaux comptes tout au long de l’année 2019. Pour avoir une idée de l’évolution de cette statistique, Decentralised précise qu’en 2011, elles étaient un peu plus de 7 000 adresses quotidiennes seulement à interagir avec la blockchain.

L’un des principaux enseignements de cette analyse est donc l’engouement toujours croissant que connaît Bitcoin. Pour aller plus loin dans son observation, Decentralised a même étudié les comptes en fonction des nombres de jetons qu’ils détenaient. Par exemple, les adresses contenant plus de 0 Bitcoin ont considérablement augmenté, souligne le site, passant d’environ 700 000 en 2011 à plus de 28 000 000 aujourd’hui.

Source: www.thecointribune.com

Les prédictions 2020 pour les monnaies crypto graphiques

Avec plus de 1600 crypto monnaies, le monde cryptographique suscite l’intérêt de nombreux investisseurs et acteurs de l’économie. L’année 2019 a été pleine de rebondissements pour les monnaies crypto graphiques, mais que peut-on attendre de 2020 ?

Pour ceux qui souhaitent investir dans les crypto monnaies ou ceux qui veulent seulement en savoir plus sur le monde crypto graphique, nous faisons le point sur les tendances et les prédictions attendues pour l’année 2020.

Les cours des top crypto-devises à la fin 2019

L’année 2019 se termine dans l’optimisme pour les grands noms et les crypto monnaies les plus populaires dans le monde :

  • Bitcoin – Cette crypto monnaie a toujours été le leader du marché. C’est la monnaie crypto graphique la plus connue par tous, mais comment a-t-elle performé pendant l’année 2019 ?
    Après une année mouvementée qui a vu la première devise crypto graphique doubler sa valeur, le cours du Bitcoin dépassait les 7 500 dollars à la fin décembre. Trois semaines plus tard, le jeton japonais s’installe confortablement à un peu plus de 8 000 dollars. Ceci est prometteur pour l’année 2020.
  • Ether – Considérée comme la seconde crypto-monnaie du marché, l’Ether remplit d’abord un objectif purement technologique et attire ainsi des investissements d’un autre ordre.
    Dès ses débuts, la monnaie a connu une ascension spectaculaire : en effet, un Ether acheté début 2016 aurait atteint une valeur de près de 1 200 dollars à la fin 2017. Aujourd’hui stabilisée aux environs de 150 $, on la considère comme l’une des plus prometteuses en raison du vaste potentiel de la société fondatrice, Ethereum.
  • Ripple – Loin d’être épargnée par la volatilité de 2019, la troisième crypto-monnaie du marché a souffert et sa valeur avait chuté à 0.20 dollars à la fin 2019.

 2020 sera l’année des cryptos

2019 a été une bonne année pour les crypto monnaies. Selon l’analyse de Bobby Ullery, Bitcoin et Ethereum se partageront à elles deux la moitié du marché des cryptos en 2020. Quand on sait que les prévisions estiment ce marché à quelques 4,5 billions de dollars, on comprend l’engouement des tradeurs pour ces deux monnaies.

  • Bitcoin – Malgré les innombrables mauvaises langues qui prédisent depuis 2008 la chute certaine et proche de cette « bulle spéculative », la monnaie reste encore et toujours la crypto-devise numéro un du marché, et il n’y a pas de raison que cela change.
  • Ether – Pour réaliser les prédictions d’Ullery, l’Ether devra atteindre d’ici la fin d’année une valeur de 1 300 dollars, soit une augmentation de 775%. Ambitieux, mais ce ne serait pas la première fois que la monnaie offrirait aux tradeurs une envolée spectaculaire.
  • Ripple – L’annonce des nouveaux partenariats obtenus par Ripple, notamment au Brésil, en Californie ou encore avec la banque thaïlandaise Siam Commercial, rendent leur optimisme aux investisseurs quant à l’avenir de la crypto-monnaie.
  • Litecoin – Litecoin est une crypto monnaie un peu moins connue que les leaders du marché, mais elle se place tout de même dans le top 10 des crypto monnaies. Depuis le début des années 2010, le Litecoin a connu une forte croissance, atteignant une capitalisation boursière de 1 milliard de dollars en 2013.
    Aujourd’hui, elle a multiplié encore plus sa capitalisation boursière, atteignant 4 fois plus en 2017.

De nombreuses crypto monnaies sont disponibles sur le marché comme Binance Coin, Stellar, Monero, Neo et bien plus encore. Cela laisse le choix aux investisseurs et offre bien encore plus d’opportunités d’investir dans ce type de monnaie si populaire.

Les néo crypto de 2020

De nombreuses crypto monnaies sont créées et inventées au cours des années. On compte aujourd’hui plus de 1 600 crypto monnaies et on peut prédire la création d’autres crypto monnaies en 2020. Durant la dernière partie de 2019, des crypto monnaies ont fait la une des actualités, notamment la monnaie cryptographique de Facebook, qui a suscité un grand intérêt, notamment au sein des gouvernement de l’union européenne. Pour l’année 2020, on attend de pied ferme des nouvelles des dernières nées du marché :

  • Libra – Avec ce nouveau nom du crypto-market, c’est Facebook qui se jette de tout son poids dans la bataille. Forte de plus de 2,5 milliards d’usagers réguliers, on peut s’attendre à voir la multinationale rafler rapidement une considérable part de marché.
  • ChainLink – Déjà intégrée aux quarante monnaies les plus prometteuses de 2019, ChainLink bénéficiera en outre cette année de la collaboration avec Google annoncée en juin dernier, ainsi que de partenariats avec plusieurs grands noms de la finance et de la technologie tels qu’Oracle, SWIFT ou Intel.

Les autres facteurs

Parmi les autres facteurs susceptibles d’influencer l’avenir des cryptos, on notera d’abord la fusion des plateformes de trading Binance et Paxful qui, en simplifiant l’accès aux Bitcoins, prévoit de booster sa valeur.
Enfin, la plateforme de paiements intégrés Xpring, exclusivement fondée sur Ripple, annonçait en fin d’année dernière le lancement de nouvelles fonctionnalités qui attireront sans aucun doute de nouveaux investissements, signe incontestablement prometteur et que les tradeurs accueilleront avec soulagement.

De manière générale, les facteurs qui influencent le plus le cours des crypto monnaies sont les suivants :

  • L’offre et la demande
  • Comment elle est perçue par les consommateurs.
  • Le nombre d’investisseurs
  • La dilution du marché
  • Les régulations juridiques et gouvernementales.
    Typiquement, la crypto monnaie de Facebook a été fortement impacté par les régulations et les gouvernements.

Les crypto monnaies ont toujours été un peu volatiles. Il est toujours délicat de prédire leur prix en bourse et en trading car il fluctue quotidiennement. Malgré cela, il est possible de prédire les tendances des prix.
Un conseil pour tous les investisseurs ou les personnes intéressées, redoublez de vigilance et consultez de manière régulière le cours du marché cryptographique.

Source: https://www.bilansgratuits.fr

Ethereum Classic Labs engage $1M dans des startups blockchain soutenues par l’UNICEF

Selon un communiqué de presse, ETC Classic Labs a noué un partenariat avec le Fonds des Nations unies pour l’enfance. Des jeunes pousses spécialisée dans la blockchain soutenue par l’UNICEF recevront ainsi des fonds et un suivi de la part de l’organisation en charge du réseau Ethereum Classic.

ETC Classic Lab prévoit d’investir 750 000$ dans les startups et 250 000$ directement dans le fonds pour l’innovation de l’UNICEF afin de promouvoir l’adoption de solutions basées sur la blockchain.

ETC Labs s’est engagé à aller de l’avant et à tenir la promesse initiale de la blockchain de fournir des solutions d’impact social significatives. Nous sommes honorés de travailler avec l’UNICEF,” a commenté Terry Culver, PDG d’ETC Labs.

ETC Labs a déjà sélectionné 3 jeunes entreprises qui étaient déjà soutenues par l’UNICEF, à savoir la startup IA/blockchain OS City, le fournisseur de solutions blockchain W3 Engineers et l’application blockchain de santé Prescrypto.

La technologie blockchain nous donne la possibilité de réexaminer les problèmes existants comme la transparence et la vitesse de déplacement de la valeur dans les grands systèmes. Bien qu’il y ait beaucoup de buzz autour de l’idée de bases, il existe également de nombreuses opportunités pour de nouvelles efficacités organisationnelles,” a déclaré Chris Fabian, codirecteur d’UNICEF Ventures.

En plus de son fonds pour l’innovation, l’UNICEF a récemment lancé l’ « UNICEF Cryptocurrency Fund », un fonds alimenté par des dons en Bitcoin et Ethereum, et qui investit dans des technologies open source bénéficiant aux enfants du monde entier.

Source: https://cryptonaute.fr

Cours du Bitcoin (BTC) du 22 janvier, de 0 à 10 000, rien ne sert de courir…

Le graphique sur 1 heure indique que le support de 8 625 USD n’a finalement été percé qu’une seule fois dans la nuit du 21 janvier, le prix du BTC est alors descendu jusqu’à 8 525 USD avant de repartir fortement à la hausse pour atteindre les 8 730 USD.

Tirez, tirez !

Le 22 janvier 2020, le cours du BTC est resté au dessus de la barre des 8 700 USD de minuit à 8h. Il a atteint les 8 745 USD à 8 heures, avant d’entamer une longue descente jusqu’à 8 625 USD à 15 heures.

A l’heure où nous rédigeons cet article, les moyennes mobiles sur 5, 10, 20 et 50 heures peuvent tirer le BTC au-dessus de la barre des 8 650 USD sur le court terme. Les moyennes mobiles sur 100 et 200 heures s’élèvent quant à elles à plus de 8 730 USD.
Le RSI (14) sur 5 heures tourne actuellement autour de 46 et, celui sur 1 jour autour de 60. Difficile de parler d’une tendance marquée, le BTC finira probablement la nuit non loin de son cours actuel, les moyennes mobiles peuvent le tirer légèrement vers le haut.

Esclave du passé ?

Les analyses effectuées mettent en avant pour le moment les indicateurs techniques qui se basent sur le passé pour prédire le futur.

Le prochain halving aura lieu aux environs du mois de mai 2020. Un changement majeur du comportement des traders et des investisseurs anticipant le halving, romprait en grande partie le lien entre les données historiques du BTC – sur les semaines et les mois passées – et son cours futur.

Ce changement sera marqué par une incapacité temporaire des indicateurs techniques à sortir des prévisions qui tiennent la route, avec une marge d’erreur acceptable, sur le court terme. Pour autant, cette rupture ne s’est pas encore produite pour le moment, le temps semble t-il est encore à l’attente.

Après l’effervescence du week-end dernier avec un BTC franchissant la barre des 9 000 USD, le BTC reprend un cours “normal”. Les fluctuations quotidiennes n’écartent pas pour le moment le BTC de la trajectoire qu’il suit depuis le début de ce mois de janvier. 

Source: https://www.thecointribune.com

Le Bitcoin pourrait déjà être dans le quatrième cycle de prix haussier de son histoire

Bitcoin (BTC) est peut-être déjà entré dans le quatrième cycle de prix haussier de son histoire, chaque cycle étant plus long que le précédent. Si cela est vrai, seuls des gains de prix modérés devraient se produire à court terme, car les gains les plus importants sont généralement observés vers la fin du cycle, suggère un nouveau rapport de la société de crypto-analyse Coin Metrics.

Selon eux, les cycles précédents indiquent un schéma d’allongement où chaque cycle prend plus de temps que le précédent, un résultat attendu si les cycles sont entraînés par une nouvelle vague d’adoption et de sensibilisation.

“La correction du prix de Bitcoin après l’été de l’année dernière a mis le cycle actuel en ligne avec le cycle précédent qui a commencé au début de 2015. Si les cycles de prix historiques constituent un guide fiable, nous devrions nous attendre à de nouvelles périodes de croissance modérée des prix, entrecoupées de brèves périodes de croissance et de corrections rapides”, ont déclaré les analystes.

Le Bitcoin pourrait déjà être dans le quatrième cycle de prix haussier de son histoire 102

Par ailleurs, le rapport a également mis en évidence une statistique connue sous le nom de “distribution estimée des coûts de base du Bitcoin”, qui révèle qu’une grande majorité des bitcoins en circulation sont maintenant détenus par des investisseurs qui ont des gains non réalisés sur la base du dollar américain. Un gain non réalisé est un profit potentiel qui existe sur le papier, résultant d’un investissement. La statistique, qui a été calculée en utilisant un prix du Bitcoin de 8 687 USD, indique que 72% des bitcoins ont maintenant des gains non réalisés, contre seulement 50% il y a un mois.

“La répartition actuelle montre que la grande majorité des bitcoins ont un coût de base estimé inférieur à 12000 USD et qu’à ces niveaux, seule une légère augmentation du prix est nécessaire pour améliorer considérablement le sentiment des investisseurs”, indique le rapport.

Le Bitcoin pourrait déjà être dans le quatrième cycle de prix haussier de son histoire 103

Les cycles de prix du Bitcoin auxquels fait référence Coin Metrics ont gagné en popularité dans la communauté, d’autres analystes, dont le légendaire analyste technique Peter Brandt, partageant également des graphiques similaires, montrant que le Bitcoin pourrait être entré dans sa quatrième phase parabolique.

À 12:42 PM UTC, le BTC s’échange à environ 8 679 USD et le prix reste pratiquement inchangé depuis 24h. Le prix a augmenté de 1% en une semaine et de 15% en un mois. Au cours des 12 derniers mois, la cryptomonnaie la plus populaire a progressé de 144 %.

Source: https://fr.cryptonews.com

En 10 ans, Bitcoin a fabriqué 17 000 millionnaires

Parti d’une idée, certes géniale mais cependant essentiellement virtuelle il y a 10 ans,
le Bitcoin dans cet intervalle peut s’enorgueillir d’avoir très concrètement produit près de 17 000 millionnaires en dollars.
C’est en tout cas l’un des enseignements d’un croisement statistique opéré par Coinmetrics.io et Bitinfocharts, permettant de disposer d’un panorama de la répartition moyenne en BTC par wallet qui nous apprend également que plus de 140 000 wallets contiennent plus de 10 BTC (soit 100 000 USD à la valeur actuelle). Quels enseignements tirer de ces chiffres ?
Près de la moitié des wallets Bitcoin sont quasiment vides

Les questions encore en suspens
De par la nature même de la blockchain, et sauf lorsque les titulaires le mentionnent explicitement, déterminer qui se trouve derrière une adresse donnée n’est pas chose aisée. Ainsi, un individu est en mesure de disposer de multiples portefeuilles BTC rendant difficile toute évaluation sérieuse de la répartition réelle des fonds.

De la même manière, impossible de disposer du moindre élément sur la répartition géographique des holders, de leurs sexes ou de leurs tranches d’âge.

En revanche, l’étude nous offre malgré tout un dernier enseignement : Le nombre de holders de plus de 10 BTC (100 000 dollars) n’a historiquement jamais été aussi haut. Ce constat tend à démontrer que les investisseurs dans le Bitcoin conservent précieusement leurs avoirs, probablement dans l’espoir d’une valorisation future.

Source: https://www.thecointribune.com

La maison mère du New York Stock Exchange s’ouvre officiellement au bitcoin

L’opérateur qui gère le New York Stock Exchange (NYSE), le célèbre marché boursier new-yorkais, propose à partir de ce dimanche aux investisseurs de miser sur le bitcoin, apportant ainsi à la devise virtuelle un peu plus de reconnaissance. Les opérations débuteront à l’ouverture des échanges électroniques des marchés financiers, à 20H00 à New York, minuit GMT.
Les courtiers pourront alors échanger des contrats à terme sur le bitcoin sur une des plateformes de l’Intercontinental Exchange (ICE), c’est-à-dire parier sur une hausse ou une baisse de la valeur de la cryptomonnaie, comme pour le pétrole ou l’or. C’est la filiale dédiée aux devises virtuelles de l’ICE, Bakkt, qui pilote l’opération. A son lancement en août 2018, elle s’était fixée comme objectif de démarrer les échanges en novembre dernier, mais le projet a pris du retard.
7.000 bitcoins circulent déjà chaque jour
Il est déjà possible d’acheter et de vendre directement du bitcoin sur une multitude de petites plateformes qui n’ont pas la légitimité, historique et officielle, de la maison mère du NYSE, figure de proue de Wall Street. Un autre grand opérateur boursier, le Chicago Mercantile Exchange ou CME, propose aussi depuis fin 2017 d’échanger des contrats à terme sur la cryptomonnaie. Environ 7.000 d’entre eux y circulent quotidiennement depuis le début de l’année, ce qui représente une valeur totale de plus de 350 millions de dollars par jour, au prix actuel.

Mais quand les contrats à terme du CME expirent, les clients reçoivent l’équivalent en dollars de la valeur des bitcoins. L’idée est d’éviter aux investisseurs de détenir eux-mêmes des bitcoins. Les produits proposés par Bakkt sont différents car les courtiers recevront directement des bitcoins. Ils pourront alors décider d’en confier la garde à Bakkt, dans une sorte d’entrepôt virtuel sécurisé.

«Notre premier objectif est de fournir un écosystème dans lequel on peut avoir confiance»
«Notre premier objectif est de fournir un écosystème dans lequel on peut avoir confiance», avait souligné la patronne de Bakkt, Kelly Loeffler, juste après l’ultime feu vert des autorités américaines mi-août. Bakkt espère en effet surmonter les réticences des investisseurs institutionnels, qui continuent à se méfier de cette devise virtuelle à la forte volatilité et à la réputation sulfureuse.

Recevoir son salaire 100% en Bitcoin (BTC), c’est possible !

Un employé du Royaume-Uni explique pourquoi il a choisi un salaire 100 % bitcoin (BTC).

Cet employé du crypto exchange Coin Center, Lakin a eu la possibilité de recevoir une partie – ou la totalité – de son salaire payé en cryptomonnaie, son choix a été de choisir la totalité de son salaire en Bitcoin (BTC).

“Les gens me demandent toujours comment je vis avec des Bitcoin (BTC)”, a déclaré un développeur de logiciels britannique au Mirror dans une interview cette semaine, “mais la vérité est que mon style de vie n’a pas vraiment changé “.

100% Bitcoin (BTC) !  [su_button url=”https://cryptomarket-ci.com/produit/bitcoin/” target=”self” style=”default” background=”#ff3333″ color=”#FFFFFF” size=”3″ wide=”no” center=”no” radius=”auto” icon=”” icon_color=”#FFFFFF” text_shadow=”none” desc=”” download=”” onclick=”” rel=”” title=”” id=”” class=””]Achetez Vos Bitcoin Ici[/su_button]
M. Lakin a fait remarquer qu’ “acheter des choses avec des cryptos est plus facile qu’on ne le pense”, étant donné qu’il existe de nombreux commerçants en ligne qui acceptent le Bitcoin (BTC) et même des outils tiers qui vous permettent de régler vos factures sur des plateformes comme Amazon.

Il prédit qu’à l’avenir, de plus en plus de commerçants – des stations-service aux restaurants – accepteront à les cryptomonnaies, ce qui lui permettra de dépenser moins en fiat et plus en BTC.

Au sujet de son salaire, expliqua-t-il, étant donné les conditions actuelles du marché des cryptomonnaies :

“Je convertis toutes mes dépenses permanentes (comme le loyer, les prélèvements automatiques, etc.) en livres sterling le jour de paie, afin d’éviter tout problème lié à l’évolution du cours du Bitcoin (BTC), et le reste est laissé en épargne.

Comme le note The Mirror, en tant qu’employé d’un exchange, Lakin n’a pas à payer de frais de plateforme lorsqu’il vend et échange ses fonds contre de la monnaie fiduciaire.

En plus de diriger son propre nœud de Bitcoin (BTC), Lakin a déclaré que son choix d’être payé en Bitcoin (BTC) a été encouragé par le fait d’utiliser cette cryptomonnaie comme elle a été initialement prévue pour. – comme monnaie électronique. Il a ajouté :

“De plus, les conversations que cela crée sensibilise et d’éduque les autres à propos du Bitcoin (BTC) et de la cryptomonnaie.”

Bitcoin (BTC) à Albion

Le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, a déclaré en 2018 que le Bitcoin (BTC) avait échoué en tant que monnaie pour des mesures traditionnelles. La volatilité était omniprésente dans sa critique. Carney avait justement déclaré :

“Si vous aviez contracté un prêt étudiant de 1 000 £ à Bitcoin (BTC) en décembre dernier pour payer vos frais quotidiens pour l’année suivante, il vous manquerait environ 500 £ à l’heure actuelle. Si vous aviez fait la même chose en septembre dernier, vous auriez une plus value de 2 000 £. C’est une sacrée loterie.”

En juillet dernier, M. Carney a soutenu que les gens doivent reconnaître les problèmes que Facebook tente de résoudre avec Libra, quels que soient les pièges potentiels du projet. Si Libra peut se conformer aux exigences réglementaires, le stablecoin pourrait avoir de véritables cas d’utilisation.

Source: www.thecointribune.com

Plus Token, une arnaque Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) de 3 Milliards de Dollars !

Plus Token, une arnaque Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) de 3 Milliards de Dollars !
Serait-ce la plus grosse arnaque de l’histoire de Bitcoin après celle de Bitconnect ?
Un schéma de fraude à la Ponzi d’une cryptomonnaie Chinoise peu connue pourrait
porter sur des milliards de dollars, pillés par une arnaque appelée “Plus Token”
de la part de citoyens de Chine, du Japon et de la Corée du Sud.

[su_button url=”https://cryptomarket-ci.com/produit/bitcoin/” target=”self” style=”default” background=”#ff3333″ color=”#FFFFFF” size=”3″ wide=”no” center=”no” radius=”auto” icon=”” icon_color=”#FFFFFF” text_shadow=”none” desc=”” download=”” onclick=”” rel=”” title=”” id=”” class=””]Achetez Vos Bitcoin Ici[/su_button]
La somme est énorme et rappelle une autre arnaque connue, Bitconnect,
qui avait elle-aussi porter sur des milliards de Dollars.
De nombreuses personnes avaient perdu leurs économies d’une vie dans ce montage ponzi.

Un système de Ponzi est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer
les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants.
Si l’escroquerie n’est pas découverte, elle apparaît au grand jour au moment où elle s’écroule.

Une autre arnaque crypto est donc récemment apparue: Plus Token.
Une cryptomonnaie Chinoise défaillante. 
Plus Token, basé en Chine, serait donc un stratagème de Ponzi crypto
qui serait en train de liquider des jetons de cryptomonnaie
volés d’une valeur de 3,2 milliards de dollars en Bitcoin et Ethereum via divers échanges crypto.

Le wallet Plus Token était une application mobile promue en Chine,
en Corée du Sud et en Asie du Sud-Est, promettant des rendements mensuels de 10%,
qui s’est effondrée fin juin, se plaçant au troisième rang mondial des arnaques Ponzi.Arnaque Bitcoin Plus Token Wallet

Plus Token serait considéré comme l’un des plus grands stratagèmes
Chinois de Ponzi de l’histoire, fraudes d’un montant total de 70 000 Bitcoin (BTC)
et de 800 000 Ethereum (ETH).
L’ensemble de l’arnaque au Bitcoin et Ethereum
de Plus Token atteindrait donc le chiffre impressionnant d’environ 3,2 milliards de dollars !

Plus Token a toujours le contrôle de la majorité des fonds sous forme de cryptomonnaie
et utilise des échanges crypto tels que Huobi, Bittrex et Binance pour vendre les jetons et blanchir la monnaie.

Les criminels présumés ont divisé les tokens en différents portefeuilles crypto
non enregistrés auprès de la société et les ont utilisés pour retirer le reste des fonds.

La vente des jetons restants en Bitcoin, Ethereum, aurait commencé en juillet 2019.

Le 27 juin 2019, les utilisateurs du portefeuille Plus Token basés en Chine,
au Japon et en Corée du Sud ne pouvaient plus retirer aucun de leurs fonds de leur portefeuille mobile.

La nouvelle a attiré juste assez d’attention pour que les forces de l’ordre Chinoises
arrêtent l’équipe derrière le Plus Token.

La nouvelle de leur arrestation a été rapportée par plusieurs médias populaires,
notamment le South China Morning Post et le 36KR.

Escrocs arnaque bitcoin plus token

Essayant de trouver diverses raisons pour lesquelles les échanges de cryptomonnaie
n’ont pas pu identifier l’escroquerie, les échanges crypto pourraient
ne pas être au courant de l’arnaque apparente, les autorités Chinoises ne l’ayant pas encore révélée au public.

L’escroquerie Plus Token pourrait être l’une des plus grandes escroqueries crypto de l’histoire
d’une industrie qui est la proie de nombreux scams ou arnaques auprès du public
à qui l’on fait miroiter des gains importants sans réelle crédibilité pourtant.

Les escroqueries, fraudes, stratagèmes de Ponzi et autres activités illicites
sont malheureusement devenus courants dans le monde crypto. 

Selon un rapport publié par CipherTrace, rien qu’au premier trimestre de 2019,
une somme de 1,2 milliard de dollars a été perdue au profit d’escroqueries et de fraudes crypto.

Risque de dump sur les marchés cryptos.

Le risque qui plane maintenant est que ces 70 000 Bitcoin (BTC) et de 800 000 Ethereum (ETH)
soient liquidés de manière rapide sur les marchés, ce qui pourrait provoquer une chute du prix de Bitcoin et de Ethereum.
Certains pensent que la hausse rapide du prix de Bitcoin ces derniers mois pourrait même
être due à cette arnaque qui a amené beaucoup de personnes
à acheter du Bitcoin et Ethereum pour participer au projet Plus Token.

L’effet inverse serait donc dangereux pour le prix des cryptomonnaies
car l’ensemble représente plus de 3 milliards de dollars !

L’avenir dira comment l’affaire sera réglées par les autorités car l’objectif
est de récupérer ces jetons en Bitcoin et Ethereum afin de rembourser
les personnes arnaquées par ce projet crypto frauduleux.

La traque est donc ouverte pour localiser les adresses des portefeuilles Bitcoin et Ethereum
où les escrocs ont envoyé les tokens des fonds que les gens ont investi dans Plus Token.

Il a donc été constaté que des jetons sont revendus sur Binance, Huobi, etc …
En traquant les adresses Bitcoin et Ethereum, les échanges cryptos pourront
bloquer ces portefeuilles Bitcoin et Ethereum afin de récupérer les fonds présents
sur ces wallets cryptos pour les rendre aux autorités compétentes.

Attention aux arnaques

La cryptomonnaie est encore mal comprise par le public.
Les cryptomonnaies sont le terreau idéal pour des escroqueries.

Les investisseurs doivent rester vigilants.
Il est facile pour une entreprise d’affirmer qu’elle crée un «nouveau paradigme» ou «réinvente un secteur». 
Il est toutefois beaucoup plus difficile de créer une startup rentable.

En fin de compte, il n’existe pas de solution miracle pour devenir riche rapidement.
Le fait que certaines personnes aient gagné beaucoup d’argent grâce à Bitcoin ou Ethereum
attise les convoitises et fait miroiter à beaucoup que l’on pourrait devenir riche rapidement sans rien faire mais cela n’existe pas.

Même Bitcoin lui-même est risqué et volatile pour ceux qui font du trading.

Faites vos propres recherches et ne risquez pas de l’argent que vous ne pouvez pas perdre.

Source: conseilscrypto.com

Bitpay refuse un don de 100 000 $ en Bitcoin (BTC) pour aider l’Amazonie qui brûle

Cette année au Brésil, on constate 90% d’incendies en plus dans la forêt Amazonienne qui brûle actuellement.
Sao Paolo a même était plongée dans le noir par les fumées des incendies.
Le président Français Emmanuel Macron a même suspendu les négociations sur l’accord du Mercosur en protestation contre le président Brésilien Jair Bolsonaro tenu en partie responsable pour les incendies qui ravagent la forêt Amazonienne.
Amazon Watch avait reçu un don de 100 000 dollars en Bitcoin (BTC) qui a été refusé par le processeur de paiement en Bitcoin Bitpay.
La raison étant simple et ridicule, Amazon Watch ne peut pas recevoir des paiements en Bitcoin supérieurs ou égaux à 100 000 dollars !
Le don de ce généreux donateur a donc été refusé, cette nouvelle a choqué l’ONG Amazon Watch et le public qui reste témoin des incendies de l’Amazonie sans rien pouvoir faire.
[su_button url=”https://cryptomarket-ci.com/produit/bitcoin/” target=”self” style=”default” background=”#ff3333″ color=”#FFFFFF” size=”3″ wide=”no” center=”no” radius=”auto” icon=”” icon_color=”#FFFFFF” text_shadow=”none” desc=”” download=”” onclick=”” rel=”” title=”” id=”” class=””]Achetez Vos Bitcoin Ici[/su_button]

Il y a bien sûr moyen de modifier ce plafond de paiement en Bitcoin mais il faut produire de nouveaux documents et cela va prendre du temps, ce qui est ridicule quand on connait l’urgence de la situation actuelle pour la forêt Amazonienne…

Les dons ont commencé à affluer vers des œuvres caritatives strictement liées à la déforestation et au soutien des populations autochtones.
Apparemment, ils avaient déjà contacté la société de paiement Bitpay mais n’avaient pas eu de réponse et avaient décidé de résoudre cela via Twitter. Les fans de Bitcoin ont conseillé à l’association Amazon Watch de ne plus utiliser de processeur de paiement mais d’accepter simplement et manuellement les dons en BTC.
La base de Bitcoin est de ne plus être dépendant de banques ou d’autres institutions et d’être maître de votre argent en temps réel.
Amazon Watch pourrait facilement recevoir ce don de 100 000 dollars en Bitcoin, il suffirait que le donateur envoie les Bitcoins à un portefeuille Bitcoin appartenant à l’association et le problème et réglé !
Pourquoi utiliser un processeur de paiement en Bitcoin qui vous empêche de recevoir les montants en Bitcoin que l’on vous envoie parce qu’il y aurait des plafonds pour les montants autorisés…
Récemment, Bitpay a aussi commencé à demander aux utilisateurs de prouver leur identité pour des montants supérieurs à 3000 Dollars.
En outre, la société est sous le feu des critiques pour avoir refusé d’appliquer Segwit à leur blockchain, ce qui réduirait considérablement les frais de Bitcoin.
La communauté Bitcoin a proposé à Amazon Watch de l’aider à mettre en place un wallet Bitcoin afin de recevoir facilement les dons en Bitcoin ou peut-être même d’autres cryptomonnaies.
Espérons que le problème soit réglé rapidement et que l’association récupère son don en Bitcoin afin de l’aider dans ses actions visant à aider la forêt Amazonienne.

Source: conseilscrypto.com